Le post-apocalyptique en liens.

Articles tagués “désert

Trip mystico-chamanique et disquette dans le désert du Mojave

Un désert, un tente, des scories et de la poussière. Des hipsters bariolés, un chamane, une disquette enfouie, exhumée, insérée dans la fente rocheuse.Le minéral  devient radieux, rayonnant, stroboscopique.

Publicités

En Namibie, des maisons abandonnées et grignotées par le désert

Grâce au photographe Alvaro Sanchez-Montanes, Radieuse Dystopie peut vous présenter cette série de demeures abandonnées.  Remplies de sables. Les habitants sont partis, le désert est arrivé. Le sens du lien de causalité, s’il y en a un, est inconnu.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Désert californien : plus post-apocalyptique, même pas tu peux

Côté post-apo avant l’apo, la Californie ne se défend pas mal. Prostituées boursouflées et édentées par le crystal, bikers portés sur les méthamphétamines, la bière chaude et la baston, gangs afros, latinos et suprémacistes blancs bodybuildés. Taulards, junkies, cagnard.  Et surtout, un désert beau comme tout, de la poussière et des grosses bagnoles façon Mad Max.

Radieuse Dystopie vous parlait récemment de ce coin de paradis qu’est Slab City. Cette fois, on revient avec une série de superbes clichés pris par le photographe canadien Christian Lamontagne.

Putains de tronches post-apo.

 

Slab City


Superman, le post-apo et les nazis

superman post-apocalyptique au Burning Man 2010

Frank Synopsis - Christito - Jeny Beaty / Flickr


La légende prétend que lorsque le monde que nous connaissons périclitera,  quand le sable recouvrera jusqu’au dernier brin d’herbe, ce jour damné où le soleil brûlera jour et nuit, irradiant les peaux… Oui, ce jour-là, 200 supermen apparaîtront.

Bon ok, la vérité. Ces encapés sont juste les nouveaux détenteurs  du record du plus grand nombre de personnes déguisées en Superman au même endroit. Ils sont entrés dans le Guinness Book le 4 septembre dernier dans le superbe décor post-apocalyptique du Burning Man 2010.

Comme le note très justement io9, ce petit happening post-apocalyptico-superhéroïque n’est pas sans rappeler la bd Superman: At Earth’s End, où un Superman hirsute désossait des nazis clonés à grands renforts de rafales de gatling.

Superman: At Earth's End