Le post-apocalyptique en liens.

Articles tagués “2012

Ashton Kutcher se prépare pour la fin du monde

Bon, on va pas revenir là-dessus tous les jours non plus, mais la fin du monde est pour le 21 Décembre 2012, quoi qu’en disent les scientifiques (qui se voilent la face), les médias (manipulés) et les politiques ( corrompus).  Heureusement, dans chaque période sombre qu’a traversé l’humanité, un guide est sorti des rangs de la médiocrité pour mener les fils d’Adam vers la lumière.  Et cette fois-ci, tadaaaam…c’est Ashton Kutcher.   Le bellâtre ascendant prophète se prépare en effet pour la fin du monde et il en parle dans une interview accordée au magazine culturel Men’s Fitness.

Le toy boy de  Demy Moore déclare donc (traduction radieuse Dystopie non garantie)  : « Les alarmes des gens ne marcheront plus , ni nos chauffages, nos poubelles ne pourront plus être vidées, les ballons d’eau chaude marchent au gaz, mais dépendent de l’électricité. Qu’arrivera-t-il quand tout notre confort moderne disparaîtra ? Je suis sur mes gardes et je me tient prêt à mettre ma famille dans un lieu sûr où elle sera en sécurité. Je m’entraîne physiquement dans l’optique de la fin des temps. Je veux sauver les gens qui me sont chers. » Plus loin, le messie qui s’est mis à la krav maga remarque judicieusement que « plus personne n’utilise de cartes. Les gens utilisent des iPhones et des GPS, mais s’il n’y a plus d’électricité, il n’y a plus de cartes ». Idem pour les titres de propriété des maisons.

Méditez là-dessus lors du passage en l’an 2011. Amem.

Publicités

Pour la fin du monde en 2012, rendez-vous à Bugarach vers 17h30

Moonlight on Bugarach peak - Spheerys/Deviantart

C’est donc acté que le monde va péricliter en fanfare le 21 décembre 2012. Tous s’accordent pour le dire : calendrier maya, tireurs de cartes tamouls, chamans pygmées,  et même scientifiques tenant à garder l’anonymat. Les planètes vont s’aligner, le Soleil va chauffer au taquet, les eaux vont monter, le magma couler, la Terre sera rasée. Toute la Terre ? Eh non, puisqu’une commune française sera miraculeusement épargnée. Et visiblement, son nom tient pour beaucoup dans cet honneur : il est vraiment que Bugarach, cela sonne un peu comme un patronyme de méchant sorcier dans un jeu de rôle papier.

Donc, nous apprend le Midi Libre,  Bugarach, une charmante, typique et rurale  bourgade de l’Aude située au pied d’un l’imposant Pic du même nom du massif des Corbières, est allègrement squattée par de non moins charmantes personnes persuadées, à juste titre, que Bugarach est the place to be pour sauver sa peau. Faut dire que le coin est un peu spécial, trainant une réputation de garage à ovnis, de lieu de villégiature du Christ et d’entrepôt où repose le  Saint Graal et le trésor des Templiers.A juste titre, toujours.

> Lire l’article du Midi Libre sur la « pèlerinage » à Bugarach