Le post-apocalyptique en liens.

Tourisme dans une base de sous-marins nucléaires russes abandonnée

Ce petit coin de paradis où grincent les portes rouillées et crépite sûrement un peu le compteur Geiger est situé à Balaclava, sur la péninsule de Crimée.  Cette base de sous-marins merveilleusement camouflée dans un escarpement rocheux est restée opérationnelle après l’effondrement de l’Union soviétique  jusqu’en 1993, date à laquelle  le processus de démantèlement a commencé.  Enfin, démantèlement, c’est un bien grand mot, l’ancienne Armée rouge ayant prouvée à maintes reprises qu’en ces années-là, elle était experte dans l’art de tout faire à l’arrache. En 1996, le dernier sous-marin russe a quitté la base, qui est maintenant ouverte au public pour des visites guidées. Pour le plus grand bonheur des enfants.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s