Le post-apocalyptique en liens.

Duck and (sortez) cover : les préservatifs radioactifs

Et si vous ne comprenez pas le titre c’est pas grave.

Il fut un temps béni où l’on ne jurait que par l’atome, le radium, le nucléaire et le radioactif. Les marketeux apposaient ces termes au petit bonheur la chance à côté de tout ce qu’ils souhaitaient refourguer, comme leurs héritiers le font aujourd’hui avec les mots-valises « bio », « responsable », « vert » et « équitable ». Dans les années 40, la firme Nutex ( aujourd’hui reconvertie dans les élastiques pour fringues ) nous paya ses capotes au radium, plus exactement du caoutchouc exposé à des rayonnements sensé décupler les capacités des préservatifs à préserver la jeunesse des trois principales MST sévissant à l’époque : l’herpès, la blennorragie et la grossesse. Belle époque.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s