Le post-apocalyptique en liens.

Trop cool : les serveurs de Wikileaks dans un bunker antiatomique

Les prestataires de  services Internet disent souvent à leurs clients qu’ils offrent un hébergement « pare-balles ». Wikileaks, l’organisation qui fait trembler le Pentagone et que l’on ne présente plus, va plus loin, abritant ses données très sensibles dans des serveurs «pare-bombes ».

L’hébergeur suédois indépendant Bahnof occupe en effet de somptueux locaux qui rappellent délicieusement le Vault 13 de Fallout et que radieuse Dystopie lui envie à mort.

> Voir une série de photos à 360°

> Voyez donc Jon Karlong, boss de cette boîte, présenter fièrement son beau data center.

Publicités

4 Réponses

  1. Pingback: Twitted by rad_dystopie

  2. J’irais bien faire mon alternance d’administrateur réseau là bas tiens…

    30 octobre 2010 à 22 h 29 min

  3. Pingback: « Peace on earth , mignon conte de Noël post-apocalyptique « Radieuse dystopie

  4. Pingback: Un abri atomique sous la préfecture d’Avignon « Radieuse dystopie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s